L’économie collaborative: les prémices d’une refonte profonde des systèmes économiques vers une désintermédiation totale par le blockchain?

Nous sommes trois étudiantes de l’EMLYON, qui entrons dans une période charnière de notre vie de jeune adulte : nous nous apprêtons à quitter la vie étudiante pour rentrer dans la vie active. On peut facilement imaginer les bouleversements que cela peut impliquer…

Tout d’abord nous quittons notre appartement en colocation que nous avions depuis déjà  trois ans. N’ayant pas besoin de nos meubles pour la suite et étant dans l’obligation de libérer les  lieux avant la fin du mois de juin, nous décidons donc de mettre l’intégralité de nos objets  (électroménager, électronique, mobilier) en vente sur Le Bon Coin.

Rapidement nous nous  rendons compte que tous nos biens trouvent preneur et les allées et venues s’enchainent pour  venir les récupérer. Ce déménagement c’est aussi l’occasion de faire un grand tri dans notre garde  de robe, nous mettons les habits dont nous ne nous servons plus en vente sur le site  videdressing.com.

A l’heure du départ, nous prenons des routes différentes pour rejoindre nos familles dans  les quatre coins de la France mais nous voyageons toutes avec le même système,  économiquement imbattable : le covoiturage. La plateforme BlaBlaCar facilite tous nos trajets :  tandis que certaines sont conductrices, d’autres sont simplement passagères ; mais tout le monde  finit par arriver à bon port !

Fort heureusement, ce n’est qu’un au revoir car nous nous  retrouverons dans quelques semaines pour partir en voyage en Croatie toutes ensemble.  De retour au domicile familial, il est maintenant l’heure de trouver un petit travail d’été  pour financer ces fameuses vacances au soleil. Sans plus attendre, nous nous inscrivons sur un  site recommandé par un ami : Youpijob, une plateforme de services entre particuliers.

Grâce à nos  emplois du temps flexibles, nous trouvons rapidement plusieurs petites missions qui  correspondent à nos compétences : Meyssane va donner des cours à des lycéens pour les aider à  préparer le Baccalauréat, Aude va aider des personnes âgées de son quartier à déménager tandis  qu’Oriane va garder les animaux domestiques d’une famille voisine partie en voyage à l’étranger.  Les semaines passent et il est déjà l’heure de toutes se retrouver pour partir en vacances !

Malheureusement, au moment de réserver nos billets de train pour Paris, le lieu de départ  direction Split, l’addition est salée : même avec nos cartes de réduction (Carte Jeune 12-25 ans),  les billets sont à 90 euros ! Par chance nous trouvons rapidement des billets d’occasion sur le site  Kelbillet. Nous atterrissons aux premières lueurs du matin en Croatie. Nous sommes  physiquement exténuées et décidons de commander un Uber afin d’arriver au plus vite à notre  logement.

Nous avons loué un charmant appartement de trois pièces en plein centre ville, réservé  quelques semaines auparavant sur Airbnb. Le propriétaire nous attend sur le pas de la porte et  nous donne toutes les indications et conseils pour passer le meilleur séjour possible. Entre autres,  il nous apprend qu’un gigantesque festival de musique à lieu dans deux jours dans une île voisine,  nous nous rendons sur le site officiel mais les places sont déjà toutes vendues. Par chance, nous  trouvons quatre places à revendre sur Ticketswap.

Le retour à la réalité se fait sentir quand l’un de nos amis nous sollicite pour l’aider à  financer son projet entrepreneurial via la plateforme de financement participatif Ulule. Il est  maintenant l’heure pour nous de retrouver des logements dans les villes où nous allons  respectivement travailler, rapidement nous trouvons des places qui se libèrent dans des  colocations existantes sur le site Weroom.

Notre façon de vivre et de consommer nous semble évidente et innée cependant la plupart  des services mentionnés plus haut n’existaient pas il y à peine cinq ans. Ils font tous partie de  l’économie collaborative, cette même économie qui a été nommée dans les dix idées qui vont  changer le monde selon le Times : « Today’s Smart Choice : Don’t Own It. Share ».

Mais l’économie  collaborative, qui se reflète dans notre mode de consommation, est-elle la manifestation ou le  symptôme d’une modification plus profonde de la manière même de produire des biens et des  5  services ? Cet esprit collaboratif qui se présente à nous depuis quelques années sous la forme  d’une multitude de plateformes collaboratives grand public apparaît-il sous d’autres formes et  marque-t-il une révolution au-delà des modes de consommation ?

C’est ce que nous nous proposons d’étudier dans ce projet de fin d’études.

Partant de  l’économie collaborative telle qu’elle se manifeste dans notre vie de tous les jours, nous cherchons  les formes les plus brutes et les plus aigües de cette économie collaborative et dans cette réflexion  nous nous intéressons à la technologie blockchain en tant que technologie collaborative par  excellence. Nous étudions comment la blockchain, de par sa nature même et par ses applications,  donne naissance à une économie désintermédiée à l’extrême, point d’orgue de l’économie  collaborative telle que nous la connaissons jusqu’à présent. Nous nous poserons des questions de  définitions dans un premier temps afin de comprendre tous les concepts en jeu dans le monde  collaboratif qui nous entoure. Puis nous analyserons ce monde qui se transforme plus  précisément, en nous arrêtant sur les nouvelles possibilités qu’il offre et les conséquences liées.t s’appliquer à de nombreux secteurs.

download the study
Aude Clerc
Aude ClercProject Manager Assistant @ Coca-Cola Enterprises
 Oriane Augé
Oriane AugéAssociate Consultant Intern @ Bain & Company
Meyssane Fakir
Meyssane FakirGraduate looking for a full-time position in Finance
By | 2017-05-19T13:54:25+00:00 May 19th, 2017|News, thesis|Comments Off on L’économie collaborative: les prémices d’une refonte profonde des systèmes économiques vers une désintermédiation totale par le blockchain?

About the Author: